La recherche de produits locaux sur internet

La recherche de produits locaux sur internet

Le locavorisme, qui consiste à consommer des produits locaux achetés à proximité du lieu d’habitation, a de beaux jours devant lui. Résultat d’une prise de conscience écologique et d’une inquiétude sanitaire, ces nouveaux consommateurs privilégient les petits producteurs et les produits frais. Mais, il a fallu très vite que ces artisans du goût s’adaptent à la vie de ses adeptes et un large choix de mode de vente a vu le jour.

Les bienfaits du locavorisme

Manger mieux est un des avantages de ce mode de vie. En effet, les produits frais et de saison sont pourvus de toutes leurs vitamines, minéraux et micronutriments et apportent ainsi à notre organisme tout ce dont il a besoin. C’est d’autre part, l’occasion de découvrir des légumes anciens ou des variétés de pommes notamment, oubliées mais remises en culture pour leur rusticité par exemple. Ainsi, panais, crosnes, rutabagas, topinambours remplissent à nouveau les paniers des consommateurs.

La protection de l’environnement est aussi une donnée principale. En achetant localement, les distances kilométriques sont moindres et les impacts négatifs sont donc moins importants. De même, le suremballage n’existe pas, cagettes et sachets en papier ou en tissu réutilisables font partie de la panoplie des locavores.

Payer enfin les produits des producteurs à leur juste prix et leur assurer ainsi un salaire plus décent est un autre paramètre nécessaire, qui apporte un soutien à l’économie locale. Le circuit-court fait partie des solutions à privilégier pour rentabiliser les exploitations et les entreprises de produits finis.

Le locavore, respectueux de l’écosystème, se dirige généralement vers des exploitations bio ou du moins qui pratiquent l’agriculture raisonnée.

L’achat de produits locaux

Ces adeptes du manger local ont plusieurs possibilités pour remplir leur frigo. Les paniers, tout d’abord, qui consistent à récupérer toutes les semaines, une quantité de produits frais plus ou moins importante, avec par contre, l’impossibilité de choisir.

Les regroupements de producteurs dans des magasins sont en constante augmentation. Plusieurs exploitants locaux vendent ainsi leurs produits en vente directe ou en drive. Les marchés restent bien sur un endroit privilégié pour le circuit-court même s’il faut être très prudent quant à la qualité des produits proposés. En effet, « produits locaux » n’est pas forcément synonyme de producteur, certains se fournissent chez un grossiste peu scrupuleux sur les modes de culture et d’élevage et revendent ensuite.

Il existe cependant une forme de vente qui n’en finit pas d’exploser, les plateformes de vente de produits locaux. Plus besoin de vérifier si tel ou tel produit répond bien aux critères de qualité exigés par les locavores, ces sites sélectionnent pour nous, des producteurs locaux dans tout le pays. Une gamme élargie est ainsi proposée autorisant dés lors de manger du miel de la combe de Savoie même si on habite dans le nord par exemple.

Foodtrack, la plateforme en plein essor

Foodtrack a l’idée originale d’impliquer les consommateurs en leur demandant de participer à une mission : rendre la nourriture plus juste et transparente. Tout en les responsabilisant, elle les incite ainsi à acheter des produits variés scrupuleusement répertoriés sur tout le territoire. Parmi les nombreuses propositions, on peut retrouver des produits issus des exploitations de brasseurs, de viticulteurs, de fromagers, d’apiculteurs, d’oléiculteurs, d’épiciers, d’éleveurs bovins, de volaillers, de pépiniéristes entre autres. D’autre part, on peut aussi se fournir en algues, spirulines, yaourts, confitures, crèmes dessert et plats à emporter aux délicieuses saveurs des îles. Cette liste n’est pas exhaustive car l’offre est exponentielle.

Les modes d’approvisionnement sont aussi très divers. Une fois la commande passée tranquillement, une livraison à domicile, organisée par le producteur lors de tournées hebdomadaires, est envisageable. Mais, si celui-ci possède un lieu de vente, la fonctionnalité « drive » permet aux clients de venir récupérer sa commande. Le consommateur et le producteur peuvent aussi se donner rendez-vous sur une marché ou autres lieux de rencontre. Quant aux produits qui l’autorisent, la vente par colis peut être la solution.

En achetant sur foodtrack.fr, les locavores se fournissent en produits venus des quatre coins de France. D’autre part, critère principal, ils privilégient l’accès aux circuits-courts, n’autorisant ainsi aucun intermédiaire et soutiennent par là même agriculteurs et producteurs locaux.

Mouvement grandissant, le locavorisme, suit ainsi les modes vie de ses adeptes en adoptant des façons de s’achalander innovantes.