Les domaines de compétences horticoles et insertion dans le marché de l’emploi

Le domaine de l’horticulture est un métier qui regroupe plusieurs spécialités dans le secteur agricole. Mais de quelles spécialités s’agit-il ? Quelles sont les principales compétences requises pour s’insérer dans le marché de l’emploi ? Quels sont les débouchés possibles ?

Les métiers et spécialités en horticulture

Un horticulteur n’est autre qu’un expert de la culture de diverses plantes et végétaux de jardin que ce soient des fleurs, arbres, arbustes, légumes, etc. Ce domaine agricole regroupe plusieurs métiers à savoir l’arboriculteur qui est un spécialiste des arbres fruitiers, le floriculteur, spécialiste des plantes à fleurs ornementales, le maraîcher, spécialiste de la culture légumière et le pépiniériste, spécialiste des végétaux d’extérieur. Dans chacune de ces spécialités, ce professionnel doit assurer le semis, la production, l’entretien et la récolte des espèces végétales qui sont destinées à la vente.

Compétences requises dans ce métier

Pour devenir horticulteur et pour être embauché dans ce métier, il est nécessaire de suivre une formation professionnelle continue afin de développer certaines compétences à savoir le fait d’avoir une grande dextérité manuelle pour manipuler les plantes et en assurer les soins. Ces formations permettront également d’avoir de solides connaissances scientifiques et horticoles pour appréhender la diversité des espèces cultivées. D’autre part, il faut avoir une connaissance des différents types de sols et de climats pour chaque région, maîtriser les techniques de traitement des végétaux et connaître les normes en vigueur surtout en ce qui concerne les produits insecticides et les désherbants puissants. Outre ces connaissances issues de formation, il est également nécessaire d’aimer le contact avec la nature et le travail en extérieur. De plus, il est important d’avoir un bon relationnel avec sa clientèle car les végétaux produits sont le plus souvent destinés à la vente.

Évolutions de carrière possibles

Les évolutions de carrière dépendent du secteur d’activité et des promotions internes. Selon son expérience, un horticulteur peut accéder à des postes d’encadrement quelle que soit sa formation de base. De plus, il peut viser un poste de chef de rayon jardinerie, puis de responsable des achats. Il est utile de savoir que ce métier évolue actuellement dans le domaine des biotechnologies et l’informatique. Dans ce sens, vous pouvez tout à fait être Geek et horticulteur. Cela vous procurera encore plus d’atout dans votre milieu professionnel, et encore plus si vous travaillez pour votre propre compte qui, certes, est un marché très concurrentiel, mais possède une forte demande du marché.